Scratch sur base de Streamliner Testor deuxième création


Message

Alain Craniotakis
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : dimanche 22 mars 2020 à 19h46


En octobre dernier, j'avais fait l'acquisition de trois kits très basic, disponibles sur Ebay pour un prix dérisoire. Je m'étais engagé à en tirer trois scratchs différent le premier, on s'en souviendra, se voulant "Petit Budget", était proche de la sortie de boite. pour rappel les photos ci dessous.


Les trois kits achetés ensemble au prix de 6.50 euros.


La première interprétation restée très proche de la boite à petit budget c: chassis et train recyclé.

Pour mon deuxième scratch, je vais faire plus corsé. Cette fois pour suivre la nouvelle politique du désormais Fast Rod Garage, on vise une sport type fin des années cinquantes, de celles que des amateurs éclairés créaient au fond de leurs ateliers, pour disputer les épreuve de la SCCA, qui réunissait des pilotes pro et des pilotes amateurs.


Sur cette image le contenu de la boite Testor .

Et voici de quoi nous allons avoir besoin, Kit du destroyer HMS Huron au 400ème, nous sera utile plus.

Comme un streamliner est plus long qu'une voiture de course normale, nous allons raccourcir le tout.

On Pré pare des pattes de collage pour l'assemblage.

Et on assemble, rien de bien compliqué.

On marque puis on coupe comme sur les photos ci-dessous la coque assemblé du destroyer.

A l'aide d'un sctoch de masquage, on crée une empreinte de la coque pour la découpe correspondante sur la carrosserie.

Avec un bout de plastique on colmate la coque

On masque les hublot. On découpe la carrosserie selon le patron, on ajuste à la lime et on assemble le tout.

Et voilà une après midi de travail bien remplie.

Message

Alain Craniotakis
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : dimanche 29 mars 2020 à 16h59


Les passage de roues arrières sont un peut étroit pour des jantes et des pneus suffisamment larges pour être efficaces. Qu'a cela ne tienne, on va élargir. Comme je l'ai fait pour la King Cobra, j'utilise des cuillères en plastique, que je colle au plus près de la ligne de crête de l'aile d'origine. Bon désolé, j'ai oublié de prendre une photo de cette étape, mais j'ai la suivante ci dessous:

Je viens de couper le surplus, pour eviter un déport trop important. Ensuite je renforce et je comble les jointures avec du Putty Tamiya.
En me servant du morceau de cuillère retiré, comme patron, je dessine une découpe sur un bout de plastique plat, j'ai utilisé le fond de ma boite de glace. Je viens ensuite coller cette plaque sur le reste de l'extension d'aile, voir ci-dessous.


J'ai découpé un bout de la verrière d'origine pour en faite un saute vent.
La partie centrale avant, est en fait le capot arrière sur le modèle d'origine. Je perce les deux entrée d'air comme ci-dessous.

Mal grès tout, je trouve mon capot avant un peut triste, je décide donc d'ajouter l'entrée d'air du model d'origine dont le poste de pilotage est à l'avant. Pour mieux comprendre, voir la photo ci-dessous avec le capot d'origine posé sur mon montage.

Et voici le modèle d'origine.

Bref, on mastique encore , on coupe et on ajuste :


Sur la photo précédente, on remarque que les flancs tombent tout droit, un peu trop moderne pour l'époque. donc je coupe le bas de caisse et je colle le rebord arrondis de ma boite de glace vanille.



Comme disait Pascal, "Je ponce donc j'essuie" et il avait raison, donc je ponce, je ponce et je ponce encore pour parfaire les surfaces avant peinture. Et ça commence à prendre forme.

A suivre...

Message modifié le dimanche 29 mars 2020 à 17h36 par Alain Craniotakis

Surveiller Imprimer