Ferrari F40 LM et GTE - Comparatif Fly / Slot.It / RevoSlot


Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : vendredi 9 octobre 2020 à 23h30


Je ne me souviens plus si j'ai déjà eu l'occasion de vous dire à quel point je suis fan de la version « competizione » de la Ferrari F40

C'est bien simple: c'est le seul modèle de voiture pour lequel je m'autorise à avoir dans ma vitrine plusieurs réalisations de la même voiture mais par des fabricants différents. C'est vous dire comme je suis atteint ...

Je dois également vous avouer que cela ne date pas d'hier ...

Tout a commencé en 1987 avec l'achat d'un magazine que j'ai parcouru de long en large (et il en porte les traces, d'ailleurs) et qui annonçait la sortie de la F40 (de « route », dans un premier temps). Un magazine dans lequel José Rosinski s'était également permis d'aller tester la Porsche 959 sur la piste de Fiorano et de la comparer à la Ferrari 288 GTO Evoluzione. Mythique!

Par après, Ferrari s'est mis à développer une version compétition, avec l'impulsion de Ferrari France (qui a ma reconnaissance éternelle) et le soutien technique de Michelotto, comme relaté dans L'Année Ferrari 1989:

La F40 est apparue en course en 1989 en IMSA-GTO, confrontée notamment aux Audi 90 quattro ...

... avant qu'une petite série de ces Ferrari F40 LM ne soient commercialisées. J'ai eu la chance de voir la version de Jean Blaton (en specs IMSA) en action plusieurs années de suite aux Ferrari Days à Francorchamps, et je n'en suis toujours pas remis:

La F40 Competizione a ensuite été vue en compétition en BPR et au Mans entre 1994 et 1996, soit plus de 5 ans après son développement ...

... ce qui explique sans doute qu'elle n'ait pas vraiment pu faire le poids face aux McLaren F1-GTR et Porsche 911 GT1 et que son palmarès soit assez peu fourni.

Qu'importe, pour moi elle fait définitivement partie du « best of des greatest hits des most beautiful voitures de sport ».

La sortie de trois F40 de compétition par RevoSlot a été pour moi un bon prétexte pour vous reparler de cette voiture et de quelques-unes de ses reproductions pour le Slot ...

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : samedi 10 octobre 2020 à 00h22


Commençons par la version ayant roulé au Mans en 1994 ...

Avant de démarrer les comparaisons, permettez que je transforme rapidement cette « F40 » de RevoSlot en « Ferrari F40 » grâce aux décalcomanies fournies dans la boîte

Nous pouvons ensuite réaliser quelques portraits de famille. Sur chacune des photos ci-dessous, la version produite par Fly (en 2008) apparaît à gauche, celle vendue par Slot.It (en kit uniquement, et dès décembre 2008) se trouve au milieu, et celle que RevoSlot vient de sortir se trouve sur la droite. Ne faites pas attention aux jantes arrière de la Fly, nous y reviendrons par après ...

Alors, laquelle est la plus réussie?

En termes de forme et de proportions de la carrosserie, je suis convaincu depuis un certain temps que c'est Fly qui a réalisé le meilleur travail. La Slot.It est un peu moins réussie au niveau des vitres latérales, tandis que la RevoSlot apparaît un peu plus grosse que les deux autres.

Pour le reste:
- les phares avant de la Fly sont recouverts de noir et c'est absolument inexplicable pour moi, d'autant que d'autres modèles de F40 de Fly disposent des blocs optiques tout à fait corrects
- Slot.It est la seule marque à avoir reproduit avec justesse les détails des phares avant
- la bande orange fluo (dont la voiture était munie en course mais pas à tous les essais) n'est présente que chez Fly
- RevoSlot a semble-t-il inventé des sponsors sur les rétroviseurs
- Slot.It dispose du cockpit intérieur le mieux détaillé, suivi par Fly, tandis que RevoSlot le simplifie comme d'habitude (mais n'oublions pas qu'il est en lexan!)
- à l'arrière, seul RevoSlot a fait figurer le logo Strandell, mais ils ont oublié le feu antibrouillard - Fly et Slot.It ne l'ont pas oublie, mais aucun des deux ne l'a disposé au bon endroit!
- l'aileron arrière est mieux reproduit chez Slot.It (les deux autres ont laissé un espace trop grand entre les lames)
- le moteur est reproduit de façon très différente par les trois fabricants, et j'aurais tendance à déclarer Slot.It vainqueur dans cet exercice
- le diffuseur arrière est correct chez RevoSlot, incorrect chez Slot.It et ... absent chez Fly!

En résumé: aucune marque n'a sorti une copie parfaite, ce qui est un peu étrange pour un modèle dont la décoration n'est pas excessivement compliquée ...

Restera à voir ce que le comportement en piste de ces voitures, réalisées à 12 ans d'intervalle(!), nous donne comme enseignements ...

Ce sera d'autant plus intéressant que les châssis de ces trois voitures sont de conceptions très différentes (basique pour la Fly, classique avec berceau séparé pour la Slot.It et métallique pour la RevoSlot) et qu'elles ont des moteurs en Sidewinder (Fly), Inline (Slot.It) et Anglewinder (RevoSlot)

Message modifié le samedi 10 octobre 2020 à 00h51 par LittleBen

Message

theblackt
Lord of the ring

Voir plus


Date du message : dimanche 11 octobre 2020 à 11h20


Chouette comparatif, je trouve la fly moche avec ses caches optiques noirs et si en plus le diffuseur est manquant c'est pour moi carton rouge
Pour l'essai sur piste je pense ne pas me tromper en annonçant revoslot 1er suivi de prêt par la slot it et la fly en dernier, en presque sortie de boîte bien sur (pneus adaptés à la piste)

Message

Atobit
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : dimanche 11 octobre 2020 à 11h58


Oui, il est bien ce comparatif!
En effet la Revoslot parait plus imposante, l'as-tu mesurée? Est-elle a l'échelle?

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : lundi 12 octobre 2020 à 08h45


Avant de passer aux résultats des essais sur la piste, trois détails supplémentaires observés:

1) Seule la version Fly est munie d'une antenne, conforme à l'original. Étonnant que RevoSlot ne l'ait pas reproduite, ils l'ont pourtant fait sur la récente 911 GT1. Il est bien sûr toujours possible de rajouter soi-même une antenne (Rod, si tu nous lis ... ).

2) Le modèle RevoSlot présente des roues arrière qui ressortent légèrement de la carrosserie, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous. Je trouve cela un peu inesthétique, et en cas de course club, cela pourrait poser la question de la conformité par rapport à un point ultra-classique des règlements qui veut que les roues ne dépassent pas de la carrosserie J'ai vérifié que ce défaut de montage est présent sur toutes les F40 RevoSlot ... Ceci dit, la résolution peut être facile en modifiant les spacers placés sur l'axe arrière.

3) La F40 « competizione » est un modèle très piégeux à reproduire en modèle réduit tant les variantes sont nombreuses, au niveau des prises d'air, extracteurs, ailerons etc. RevoSlot a voulu concevoir son bolide en prévoyant une carrosserie « modulable », sur laquelle viennent se rajouter des ailerons de différents types etc. Malheureusement, cela donne quelques petits ratés du point de vue esthétique, comme lorsque la jonction entre les supports d'aileron et le reste de la carrosserie n'est pas parfaite ... Et sur la photo ci-dessous on dirait même que la peinture est différente sur les deux pièces.

Message

Atobit
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : lundi 12 octobre 2020 à 09h08


On peut aussi noter que sur la déco de la Revoslot il y a des difference avec les deux autres modèles:
- Sur le toit, les chiffres sont en caractères gras, alors que sur les deux autres ils sont normal.
- Toujours sur le toit, le "totip" vert est de taille différente sur les 3 voitures.

De même que les retros de la Slot-it sont différents des deux autres.

Bon alors, laquelle est la mieux reproduite?

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : lundi 12 octobre 2020 à 10h22


Atobit a écrit :

Bon alors, laquelle est la mieux reproduite?

Comme on peut le déduire des précédents posts, aucune n'est parfaite ... ce serait trop facile!

Je distinguerais deux évaluations:
- sur la forme de la voiture en général, et sur la capacité de reproduire des proportions correctes etc., je pense que la Fly est la mieux réussie ...
- sur la décoration spécifique relative à cette version ayant couru au Mans en 1994, je dirais que la Slot.It est la plus conforme en moyenne.

Je t'avoue ne pas avoir mesuré les voitures ni comparé avec les cotes de l'original etc. Parce que depuis que j'ai pratiqué intensivement le modélisme au 1/43 et travaillé avec des fabricants, j'ai appris qu'il était parfois nécessaire de prendre des libertés par rapport à l'arithmétique pour rendre les formes plus évocatrices du modèle réel ... Un artisan français pratiquait cela à merveille, il s'agit d'André-Marie Ruf

Et puis rappelons qu'il reste l'évaluation de la mécanique, de sa performance en piste, et de la nécessité éventuelle de procéder à des améliorations en remplaçant certains composants

Message modifié le lundi 12 octobre 2020 à 10h43 par LittleBen

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : lundi 12 octobre 2020 à 23h10


L'heure est venue de passer au verdict de la piste ...

Je précise que j'ai souhaité comparer des voitures partiellement modifiées, principalement parce que si j'en étais resté à un comparatif en sortie de boîte, et sachant que la Fly est sortie 8 ans avant la RevoSlot, il n'y aurait pas de question à se poser ...

Voici donc une revue de la partie mécanique de ces trois F40 ...

La Fly, en configuration sidewinder, est malheureusement à peu près inroulable en sortie de boîte. Elle a donc été « upgradée » à l'Officina dell'Acqua Rossa de la façon suivante:
- roues, paliers, axes, pignon et couronne Slot.It (c'est ce qui explique que je ne lui ai pas encore mis d'enjoliveurs à l'arrière - je les ai mais dois encore les peindre!),
- pneus Slot.It PT24 pour ma piste Carrera,
- guide vissé NSR,
- moteur NSR Shark 22.
J'ai conservé le châssis et les vis d'origine.

La Slot.It, en configuration inline d'origine, a reçu des vis métriques et une suspension, de même que des pneus zero grip PT15 à l'avant et des PT24 à l'arrière.

Quant à la RevoSlot, en anglewinder sur châssis métallique, je l'ai tout d'abord testée en sortie de boîte pure et simple ...

... avant de la chausser de pneus 25 shores dans un second temps.

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : lundi 12 octobre 2020 à 23h42


Démarrons nos essais avec la Fly. Pour chacune des trois voitures, je les ai fait tourner 5 minutes sur les deux pistes de mon circuit. Je recommande chaudement à tous les possesseurs d'une F40 Fly de l'upgrader comme décrit plus haut. Cela donne une voiture métamorphosée, et même plutôt performante, et sur un circuit tout en courbes comme le mien le sidewinder se montre plutôt à l'aise et pas trop désavantagé en général.

Très bonnes impressions, conduite plutôt confortable et prévisible, une voiture qui se prend facilement en mains et dont on cerne les limites très facilement.

Verdict: MT en 6,878 secondes sur la piste 1, et 6,917 secondes sur la piste 2. Logique respectée pour ce qui est des écarts entre les deux pistes, et j'ai par ailleurs coutume de dire qu'une voiture qui tourne facilement sous les 7 secondes est une voiture bien née (ou bien upgradée dans ce cas-ci).

On passe ensuite à la Slot.It. On retrouve de suite une voiture nettement plus nerveuse que la Fly, mais le réglage du train avant et la suspension arrière la rendent diablement efficace. Le comportement est évidemment proche de celui d'une Groupe C de Slot.It, aucune véritable surprise.

Vu la performance, on est tenté d'aller chercher la limite, et nous savons tous ce qu'il advient lorsque la limite est non seulement cherchée mais aussi trouvée Une fois cet apprentissage réalisé, les tours s'enchaînent de façon très fluide, et on ressent un réel plaisir à piloter ce bolide.

Verdict: MT en 6,601 secondes sur la piste 1, et en 6,656 secondes sur la piste 2, soit environ 3 dixièmes de mieux que la Fly. Ce n'est pas rien!

Arrive enfin le tour de la nouveauté, la RevoSlot, en sortie de boîte. À chaque fois que j'ai été séduit par un modèle de cette marque (c'est-à-dire beaucoup de fois!), je sais qu'il faut rouler, rouler et encore rouler et que les chronos s'améliorent énormément avec le temps. J'ai été stupéfié par la performance obtenue d'emblée en sortie de boîte avec la récente 911 GT1, alors je me réjouis de tester la F40 ... Et pour le dire tout de suite, j'ai d'abord été déçu. La voiture paraît un peu trop haute, sautille, est assez difficile à contrôler, et on descend péniblement sous les 8 secondes(!). Jusqu'à ce que le phénomène observé sur d'autres voitures se produise ici aussi: après quelques minutes, la voiture commence à être plus performante, et les chronos commencent à bien descendre. La déception est quand même au rendez-vous au terme des 5 minutes de roulage puisque je ne peux pas faire mieux que 7,371 secondes sur la piste 1, et un très décevant 7,700 secondes sur la piste 2, sur laquelle la voiture reste délicate à piloter

Je change alors ses pneus, ayant constaté un déficit d'adhérence des gommes d'origine, et je les remplace par des 25 shores. Ce qui change énormément - et heureusement - le comportement de la voiture en piste. Je prends beaucoup de plaisir avec la voiture, nettement plus prévisible, et les tours s'enchaînent avec la satisfaction de pouvoir davantage pousser la voiture dans ses retranchements. Les temps descendent plus vite, puis se stabilisent, de façon assez spectaculaire. Je regrette de ne pas être passé sous les 7 secondes, mais j'ai la conviction d'y arriver bientôt avec davantage de roulage et de rodage ...

Verdict: MT de 7,061 secondes sur la piste 1, et de 7,158 secondes sur la deuxième piste. On notera au passage un moins grand écart entre les deux pistes, ce qui est un autre témoin de l'amélioration obtenue suite au changement de gommes.

Le tableau final de cette première comparaison est le suivant:

Certains imaginaient peut-être la RevoSlot à une meilleure place, mais je pense qu'il faut aussi retenir
- que la Fly améliorée devient une concurrente plus que redoutable,
- qu'une Slot.It en inline est très performante sur une piste comme la mienne, au même titre que les Groupe C,
- que les RevoSlot bataillent quand même dans une autre catégorie du fait de leur châssis en métal.

Ceci dit, terminons par le critère « plaisir du pilotage », pour lequel - très honnêtement - je ne suis pas loin de décerner un eux-æquo à ces trois voitures ...

Message

bob_cramer
Lord of the ring

Voir plus


Date du message : mardi 13 octobre 2020 à 11h14


Super, cet essai avec une voiture que j'adore.

Mon seul regret, que la pionnière, la SCX ne soit pas dans la course.
Bien que sans doute sous motorisée par rapport au 3 autres, cette voiture est certainement la meilleure SCX sortie de boite qui ait jamais été fabriquée*** et en comportement routier, elle n'aurait surement pas été ridicule.

*** (hormis les F1 (Ferrari et McLaren) de la même époque)

Bob Cramer (fan de Davic)

Message

jc
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : mardi 13 octobre 2020 à 12h23


Encore un super comparatif LittleBen, merci !

Moi je n'ai pas été surpris de voir la Revoslot dernière au chrono, j'avais également comparé cette voiture à mes autres F40:

Il y a 2 Slot.It et une Policar avec des montages mécaniques différents:

La Revoslot est la moins bonne au chrono mais elle est très agréable et s'améliore doucement au fil des roulages comme tu dis.
Au niveau poids, elle est quand même beaucoup plus lourde que les autres.

--
jc

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2020 à 22h56


Merci pour vos réactions

bob_cramer a écrit :

Mon seul regret, que la pionnière, la SCX ne soit pas dans la course.

Je n'ai pas inclus le modèle produit par SCX/Scalextric/Matchbox, car je ne la possède pas et que je me suis « limité » à des versions plus récentes dans ma collection. La reproduction est un peu plus grossière (car pionnière, comme tu le dis très bien!). Quant au roulement je n'en sais rien, je n'en ai jamais testé une ...

jc a écrit :

Il y a 2 Slot.It et une Policar avec des montages mécaniques différents

Intéressant, quelle est celle qui donne le meilleur comportement sur ta piste? (hormis la RevoSlot, donc ...)

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : jeudi 15 octobre 2020 à 23h34


Je vous propose d'enchaîner avec la version Pilot, une des plus belles et des plus célèbres livrées de la F40 LM, et en l'occurrence celle qui a terminé les 24 heures du Mans 1995 à une honorable 12ème place finale (6ème en GT1).

Une fois de plus, nous avons des reproductions (de gauche à droite) des marques Fly, Slot.It et RevoSlot:


Et je n'ai pas pu m'empêcher de placer à l'avant-plan un kit en résine Starter au 1/43 que j'avais monté ... il y a un peu plus de 20 ans!

On connaissait déjà les débats (sans fin) sur le rouge Ferrari, le bleu Matra, le bleu Gulf etc. ... et voilà que nous pourrons bientôt ouvrir un sujet sur le bleu Pilot

... car il faut bien admettre que nos trois fabricants n'en ont pas tout à fait la même idée!

Ceci dit, un petit tour sur le web n'aide pas beaucoup: selon la luminosité, le bleu varie très fort, et il est difficile de se prononcer sur la « vraie » couleur. A la lumière du jour, le bleu choisi par Fly me paraît le plus probable, tandis que sur les photos prises en soirée celle de Slot.It paraît plus correcte ...

Au niveau de la fidélité de la décoration, la plupart des points notés pour la version Totip restent valables, avec quelques spécificités pour cette version-ci:
- seul Slot.It a reproduit la plaque métallique autour des pots d'échappement
- seul Fly a reproduit l'antenne, mais placée au mauvais endroit (elle devrait figurer en plein milieu du toit)
- RevoSlot n'a pas remarqué que la décoration de la voiture n'est pas symétrique (ils ont apposé le logo « Tamko » des deux côtés, alors que du côté droit c'est écrit en japonais), et ils ont oublié la mention RFR Sport sous le badge Ferrari à l'avant du capot
- un des sponsors à l'arrière (au-dessus du bibendum) est reproduit de façon différente par chaque marque!

J'en reste là, mais avec la même question que pour la version Totip: comment est-il possible qu'il y ait autant d'interprétations, de différences et même d'erreurs pour reproduire un modèle dont les photos ne manquent pas du tout? Je me souviens avoir dû faire un travail de bénédictin pour un artisan italien qui souhaitait reproduire une version spécifique d'une Ferrari 512S qui n'avait couru qu'à une seule course au début des années 70, et dont peu de photos étaient suffisamment nettes que pour voir un sponsor avec suffisamment de précision. Mais ici on parle quand même d'une des voitures les plus photographiées aux 24 heures du Mans il y a à peine 25 ans ... Étrange!

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : samedi 17 octobre 2020 à 14h26


Après la Totip blanche, j'ai donc procédé à quelques essais sur piste de ces trois belles versions de la célèbre F40 « bleu France » ... La seule couleur étant généralement très peu responsable des performances des voitures, je ne me suis pas contenté de rejouer la comparaison avec des composants identiques à ceux testés sur la Totip blanche et j'ai apporté quelques petites modifications sur la Fly et sur la Slot.It.

La Fly est munie des mêmes évolutions que la Totip préparée et présentée précédemment, c'est-à-dire avec un upgrade complet de la partie mécanique, mais avec un moteur Shark 20k pour celle-ci (contre 22k pour la Totip).

Les impressions sur la piste sont excellentes, et ce (plus) petit moteur ne démérite pas sur un tracé qui ne comporte pas de véritable longue ligne droite. Vraiment, cette mise à jour de la partie mécanique sans pour autant changer le châssis vaut la peine!

Verdict: Très grosse impression de facilité, mais on n'a pas rendez-vous avec un pur sang. Le confort de conduite permet néanmoins de descendre facilement sous la barre de 7 secondes sur chacune des pistes, et d'aller finalement accrocher un meilleur tour en 6,784 secondes sur la piste 1 et en 6,828 secondes sur la piste 2.

Vient ensuite le tour de la Slot.It, préparée de façon très classique avec le réglage de la hauteur de l'axe avant, des vis métriques pour le berceau et une suspension à l'arrière (pas indispensable ceci dit). La différence avec la Totip est l'utilisation d'un moteur V12 jaune (désormais plus produit) de 25000 trs/min.

Le voici, le pur sang. La bête doit être domptée, car ça file terriblement vite! Autant la Fly se conduit « le coude à la portière », autant la Slot.It demande de se concentrer et de jouer avec les limites.

Verdict: Avec celle-ci, la question n'est pas de savoir si on descendra très tôt sous les 7 secondes au tour (elle le fait d'emblée), mais jusqu'où on pourra faire descendre le chrono. Et c'est très bon, puisqu'on accroche un 6,563 sur la piste 1 et un 6,596 sur la piste 2.

Il nous reste à tester la RevoSlot, pour laquelle il est important de rappeler que nous travaillons en sortie de boîte, à l'exception des gommes, pour lesquelles les 30 shores d'origine sont d'emblée remplacées par des 25 shores. Pardonnez-moi si je me répète, mais cette partie mécanique en métal continue de me fasciner!

Sur la piste, ce n'est dans un premier temps ni confortable ni nerveux. La voiture est lourde et cela se ressent. Elle sautille un peu, et je me rends compte que les vis liant les deux parties du châssis sont serrées à fond, ce qui ne laisse aucun jeu. Alors je les desserre un peu, mais un tout petit peu (sinon c'est le dévissage assuré en piste au fil des tours et ... bonne chance pour récupérer les pièces!).

Autant le démarrage est donc douloureux, autant le miracle RevoSlot se produit, comme à chaque fois, avec une voiture qui devient nettement plus docile et plus agréable à conduire au fil des tours, au fur et à mesure que du rodage se fait, autant pour la mécanique que pour les pneus.

Verdict: Les meilleurs temps obtenus sur les deux pistes sont excessivement proches, avec 6,897 secondes sur la piste 1 et 6,883 secondes sur la piste 2. C'est mieux que la même voiture en version Totip qui a roulé il y a quelques jours ... Étrange? Pas certain. Malheureusement, l'automne est là, et dans les contrées du noooorrrrrd où je réside, les températures baissent, le chauffage doit même tourner de temps en temps et la température de la piste ne peut pas être comparée d'un jour à l'autre. Ce qui peut donner des performances difficilement comparables d'un jour à l'autre.

Au final, les temps obtenus avec les trois « Pilot » (mais avec un seul ... pilote!) sont ceux-ci:

Et à retenir:
- la Fly (modifiée) est confortable et efficace,
- la Slot.It (avec moteur plus puissant) est un pur sang,
- la RevoSlot roule évidemment en sortie de boîte et s'améliore grandement au fur et à mesure que les tours s'enchaînent.

Message

christophes
Bargeots

Voir plus


Date du message : dimanche 18 octobre 2020 à 11h02


Merci pour ces comparatifs intéressants.
Je viens de faire rouler ma F40 ( que nous avons acheté en même temps) et je suis un peu déçu des performances Car en retrait de ma Ferrari 333sp et Toyota Supra. J'ai essayé de jouer sur la distance entre pignon moteur et couronne mais sans réelle différence. Je n'ai pas changé de pneus ( je roule sur Scalextric sport ( et Carrera chez Hobby 2000). Après 400 tours, les temps descendent un peu mais cela reste significativement en retrait par rapport aux autres Revoslot «  sortie de boîte ».
On va voir si les temps descendent avec plus de km.

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : dimanche 18 octobre 2020 à 22h30


Oui, tu as raison, moi aussi je suis un peu déçu pour le moment

Et effectivement, la déception ne vient pas tant de son comportement en sortie de boîte en tant que tel mais plutôt de la comparaison avec d'autres modèles de la marque.

Je pense que de l'amélioration viendra du roulage, mais j'ai le sentiment que la voiture est vraiment très haute: je l'ai comparée avec la récente 911 GT1 (qui roule excessivement bien) et la garde au sol est très différente

Message modifié le dimanche 18 octobre 2020 à 22h48 par LittleBen

Message

lpmc6622
Modérateur

Voir plus


Date du message : lundi 19 octobre 2020 à 11h55


LittleBen a écrit :

La seule couleur étant généralement très peu responsable des performances des voitures

Si, si! Les voitures jaune et vert "Brazil" sont généralement rapides…

Plus sérieusement, merci Benoît pour ce test, comme d'habitude: bien écrit, détaillé et intéressant.
Comme toujours, la comparaison des performances de voitures ne doit pas être prise comme une vérité mais bien liée à la piste et au pilote.
Ceci étant, il n'y a pas de surprise: la Slot.it devant et la RevoSlot derrière. Je sais, c'est facile à dire après coup … Mais sur un circuit comme le tien, j'aurais été très surpris qu'avec son inertie la RevoSlot soit devant.
Par contre la modification (relativement simple) de la Fly est une bonne information. Merci.
Quant à la comparaison entre RevoSlot, ce qui est peut-être un peu surprenant est que la Toyota (d'après vos dires) soit devant la F40. Parce que la 33SP est quand même une barquette bien basse…
J'avais roulé l'automne dernier sur une piste Carrera (celle du club de Lussas) avec des GT RevoSlot (Porsche GT2, Marcos, Viper et Supra) et:
- j'avais été très déçu des performances (comparatives) de la Toy;
- beaucoup de différences entre modèle (la Marcos, avec ses porte-à-faux quasi inexistants, "loin" devant, la Toy "loin" derrière);
- pour un même modèle, quelques différences de performance notables, dues aux performances du moteur (pour un peu) et au montage du moteur (distance pignon/couronne) en sortie de boîte.
J'avais trouvé ces inégalités vraiment dommages car au final cela pourrait faire un beau plateau.

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : lundi 19 octobre 2020 à 20h44


Ce qui est chouette avec les commentaires de Pascal, c'est qu'il tape tout de suite dans le mille, en mettant en évidence les points importants. « Straight to the point »

lpmc6622 a écrit :

Quant à la comparaison entre RevoSlot, ce qui est peut-être un peu surprenant est que la Toyota (d'après vos dires) soit devant la F40. Parce que la 33SP est quand même une barquette bien basse…

Je me rends compte que christophes parlait de la Supra, alors que de mon côté les Toyota qui font partie de mes meilleures RevoSlot sont des GT One...

Mais ceci dit, après la variante rouge que je dois encore tester et comparer avec la Fly Racing, je pensais conclure les essais de ce sujet par un comparatif entre modèles RevoSlot. Qui n'aurait - comme le souligne Pascal - de valeur que par rapport à ma piste et à mon pilotage, bien entendu.

lpmc6622 a écrit :

J'avais roulé l'automne dernier sur une piste Carrera (celle du club de Lussas) avec des GT RevoSlot (Porsche GT2, Marcos, Viper et Supra) et (...) pour un même modèle, quelques différences de performance notables, dues aux performances du moteur (pour un peu) et au montage du moteur (distance pignon/couronne) en sortie de boîte. J'avais trouvé ces inégalités vraiment dommages car au final cela pourrait faire un beau plateau.

Pareil
Autant les RevoSlot sont révolutionnaires par rapport au côté « je les dépose sur la piste et ça roule plutôt pas mal en sortie de boîte pure et dure », autant j'ai moi aussi observé ces différences de performances entre modèles supposés être identiques (ce que je constate beaucoup moins dans d'autres marques). Et la différence de couleur entre modèles n'explique pas ces différences de performances

Message

Ronnie31
Lord of the ring

Voir plus


Date du message : dimanche 25 octobre 2020 à 10h09


Super test merci

Est ce que l'écart entre les Revo et les autres n'est pas du en partie aux pneus d'origine BRM?

Je n'ai pas autant d'expérience des BRM que des P6 mais je trouve leur adhérence plus variable dans le temps .

Etonnante ta remarque sur l'inconstance des perfos à modèle identique car à leur sortie c'était justement leur point fort.

Un copain avait amené 2 Porsches au club et nous avons fait une bonne quinzaine de tour côte à côte Et nous avons couru une 24 heurs à Neuvic en Toyota voitures fournies et là aussi les perfos étaient parfaitement équilibrées.

Visiblement ca s'est dégradé :-(

Est ce que ce serait possible de faire un contre essai de la Fly en config sortie de boite et juste des pneus Slot it pour évaluer le gain du changement de train arrière?

Message modifié le dimanche 25 octobre 2020 à 10h12 par Ronnie31

Message

LittleBen
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : mercredi 4 novembre 2020 à 20h44


Ronnie31 a écrit :

Est ce que l'écart entre les Revo et les autres n'est pas du en partie aux pneus d'origine BRM?

Tu as raison, on ne peut pas l'exclure.
Jusqu'ici j'ai voulu laisser les RevoSlot les plus proches de leur état sortie de boîte et privilégier les pneus qu'ils fournissent eux-mêmes, mais je reconnais que c'est discutable.
Je ferai un test avec des gommes P6, en même temps que je comparerai les RevoSlot entre elles (F40, 911GT1, Viper, Supra, GT-One, 333 SP...).

Ronnie31 a écrit :

Est ce que ce serait possible de faire un contre essai de la Fly en config sortie de boite et juste des pneus Slot it pour évaluer le gain du changement de train arrière?

Difficile de faire cela maintenant, car il faudrait que je redémonte le tout pour remettre la configuration d'origine, puis refaire les modifications dans l'autre sens. Par contre j'attends des pièces pour modifier d'autres Fly et donc je ferai le comparatif à ce moment-là. Mais je suis d'ores et déjà certain que le gain est énorme!

Surveiller Imprimer