De la GT 40 au Riva 86


Message

Alain Craniotakis
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : lundi 20 juillet 2020 à 23h59


Ce post intéressera essentiellement, ceux qui attendent avec impatience leur exemplaire du Livre sur la GT40, que j'ai écrit cet hiver pendant le confinement.
Ceux-là savent déjà, que je ne gagne pas ma vie en noircissant des pages avec des histoires d'automobile, mais plutôt en écumant la Méditerranée, d'un bout à l'autre sur des yachts. Parti pour de nouvelles aventures iodées, juste avant la livraison par l'imprimeur des livres, je vais tenter de vous faire patienter en vous comptant mes aventures nautiques.
NB Ce milieux est celui du secret, selon l'adage pour vivre heureux il faut vivre caché, les riches n'aiment pas que l'on parle de leurs jardins secrets. Donc certains détails tels que les noms des personnes à bord, ou leurs habitudes et autres petits secrets ne seront pas divulgués ici.

Commençons avec le commencement : Je suis capitaine avec un brevet délivré par la marine marchande m'autorisant à prendre le commandement de navires allant jusqu'à 500 tonneaux ou UMS. Dans la pratique des vaisseaux pouvant atteindre un peu plus de 50M. Pour un Porte Container ou un navire de croisière ce serait un peu juste, mais pour un yacht, c'est plutôt confortable.
Mon infortune m'ayant mis dans l'obligation de chercher un nouveau commandement en pleine crise de Covid (la saison est très compromise cette année) je me suis contenté d'un yacht de petite taille avec pour plan de croisière des balades de Monaco à St Tropez. Rien de bien exaltant, mais pour une fois j'aurai l'occasion de rentrer chez moi de temps à autres. (D'habitude, je pars pendant 5 mois). De plus le yacht est un Riva 86 (27 mètres), l'un des plus beau de sa catégorie. La Bugatti des mers. Ci-dessous

Et c'est là que ça se gâte ! Un navire n'est pas une voiture, si vous le laissez tout l'hiver sans soin, au printemps, vous vous retrouvez avec une épave flottante.
Et c'est bien ce que j'ai récupéré.
Oui alors je sais, vous allez me dire une épave comme ça, on est prêts à passer nos vacances dessus ! De plus, sur les photos il à l'air en parfait état.

Mais quand on a commencé à faire l'inventaire de ce qui ne marchait pas, on s'est retrouvé avec une liste plus longue que celle des invités au mariage du prince Andrew et de Megan Markle ; avec les petits fours et le champagne en Moins. Donc, départ de San Remo (Italie), pour le chantier à Toulon.
100 milles nautiques (184 km) en un peu moins de six heures.
- Oui c'est bien ça, ça fait du 30 km/H ou pour les marins du 16 nœuds. Il faut préciser que si pour une prostituée, c'est un très bon rythme*, pour un yacht planant, c'est pas folichon. Oui mais notre coque est une ferme à coquillage, qui a perdu toute capacité hydrodynamique. Et nos moteurs ont besoin d'être révisés.
C'est là que les choses se gâtent, après une heure de navigation le moteur tribord, un MTU de 2200cv, 16 cylindres, trois turbos et 600 litre heure, à régime de croisière, se met à cracher son huile. Au prix où on la paye, c'est un manque de gratitude de la part du moteur.

Après deux heures de navigation les deux moteurs perdent de l'huile, environ 10 litres à l'heure, rien d'affolant lorsque l'on sait que le carter en contient 180 par moteurs. Mais les extincteurs, chargés avec 43 litres de gaz carbonique à l'état liquide se mettent à fuir également. les boites de transfert sur chauffent, le GPS et le traceur de carte refusent de fonctionner et le radar est ivre mort, ils nous donnent des positions d'autres navires complètement décalées.
Bref, on fut heureux d'arriver. Demain on le sort de l'eau.


Au chantier ce soir à 18heure.





*16 nœuds à l'heure

Message modifié le mardi 21 juillet 2020 à 01h06 par Alain Craniotakis

Message

gilou-971
Modérateur

Voir plus


Date du message : mardi 21 juillet 2020 à 02h43


Eh l'Amiral! Tu l'amènes en Guadeloupe, à Carénage, on te le répare fissa ton rafiot! T'auras à peine le temps de visiter le Memorial Act. Et de venir boire un pot à la maison!

Plus les choses changent plus elles restent les mêmes

Message modifié le mardi 21 juillet 2020 à 02h44 par gilou-971

Message

J89
Lord of the ring

Voir plus


Date du message : mardi 21 juillet 2020 à 06h43


gilou-971 a écrit :

Eh l'Amiral! Tu l'amènes en Guadeloupe, à Carénage, on te le répare fissa ton rafiot! T'auras à peine le temps de visiter le Memorial Act. Et de venir boire un pot à la maison!

C'est marrant chez les marins, ce besoin de faire des phrases...

L'esprit,c'est comme un parachute, cela fonctionne mieux quand c'est ouvert.

Message

Atobit
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : mardi 21 juillet 2020 à 07h49


Cool le boulot ! En même temps tu dois de temps en temps avoir des clients et passagers super chiants.
C'est normal tous ces problèmes qui arrivent en même temps ? Ça prend combien de temps pour le remettre en état ?
Donc ça veut dire qu'après une reprise de 6 heures de travail tu es déjà au chômage technique ?

Message modifié le mardi 21 juillet 2020 à 09h10 par Atobit

Message

J89
Lord of the ring

Voir plus


Date du message : mardi 21 juillet 2020 à 10h03


Blague à part, voila un beau bateau.
Pour avoir fait un tout petit peu de nautisme sur le bateau de mon beau-père (une vedette de 35 pieds avec deux Perkins) à l'époque (années 90) ,j'ai le souvenir qu'un bateau nécessite vraiment de l'entretien, d'autant que c'était une vedette en bois dont les lignes rappelaient celles des Guy Couach des années 70 avec les échappements latéraux tout en longueur , rectangulaires et à fleur d'eau.
Les "blop blop" et les "glou glou" des moteurs rappelaient les gros v8 des américaines.
Nous avions fait la traversée depuis le port de Hyères vers le nord de la Corse, sur une mer d'huile (lisse comme un miroir ) puis nous avons longé la Corse par l'ouest allant de ports en mouillages forains jusqu'à Bonifacio dont les gorges pour l'entrée au port, sont spectaculaires.
Très bons souvenirs.

L'esprit,c'est comme un parachute, cela fonctionne mieux quand c'est ouvert.

Message modifié le mardi 21 juillet 2020 à 10h07 par J89

Message

penn_ar_slot
Bargeots

Voir plus


Date du message : mardi 21 juillet 2020 à 12h49


Bonjour Alain

Toulon???
Tu n'as pas peur !
Ils ont réussi à brûler un sous marin... alors un Riva, trop facile.

Thierry

Message

fastwagon
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : mardi 21 juillet 2020 à 16h28


Alain Craniotakis a écrit :

- Oui c'est bien ça, ça fait du 30 km/H ou pour les marins du 16 nœuds. Il faut préciser que si pour une prostituée, c'est un très bon rythme*, pour un yacht planant, c'est pas folichon.

*16 nœuds à l'heure

Ouhlala! Celle-là, elle vient de loin. J'ai failli corriger en disant : "c'est 16 nœuds ou 16 milles à l'heure, mais pas 16 nœuds à l'heure", et puis je me suis dit, "il l'a sûrement fait exprès"...

Message

Alain Craniotakis
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 07h56


@ Gillou, c'est vrai que les chantiers des Caraïbes ont la réputations d'être réactifs et compétant, on va peut être se contenter de Toulon, où ils savent bien faire brûler les sous-marins Nuke.

@ Autobit. Pour ce qui est des "Clients" (dans le métier on dit "Guests") "Chiant" est un euphémisme. On pourrait dire : Capricieux, insupportables voir odieux. C'est un peu là raison pour laquelle j'ai choisit ce bateau dont l'armateur est réputé, normal. Les deux précédentes années, je me suis tapé des tirants pervers et mentalement malades mais shut !
Pour le chômage technique c'est raté, tout l'équipage est au travail. Le Chef, s'occupe de la vie du bord, même à sec, nous vivons à bord. Le Second supervise le travail en salle des machines. Je gère l'administratif, l'entrée en douane, les devis, les échanges avec l'assureur, les échange avec l'administration portuaire de Toulon qui est compliquée par les procédure Covid 19, les retours d'informations à nos agents affréteurs à Monaco et au bureau de l'armateur à Moscou et le recrutement de la futur hôtesse, la précédente s'étant enfuie lundi. les réparations vont durer environ trois semaines.

@J89, Ils ont l'air bien sympa tes souvenirs. Inutile de te dire, que j'ai souvent fait ce même itinéraire, jusqu'à Bonif et souvent au delà. C'est vrai que l'entré des gorges est un spectacle saisissant. Par ailleurs, je préfère le bruit des gros V8 sur un bateau plutôt que dans une voiture.

@Penn ar Slot, surtout que nos extincteurs en salle des machines sont en réparations suite à une fuite du circuit CFM200 (le CFM est un gaz neutre)

@Fastwagon, Oui si tu lis bien c'est volontaire, mais soyons discrets, la censure veille

Message modifié le mercredi 22 juillet 2020 à 08h05 par Alain Craniotakis

Message

Alain Craniotakis
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 08h04


La mise à sec de notre yacht en trois images.

Message

gastonmartin
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 10h41


Le mien est plus petit... je parle du bateau bien sûr . Mais (pour l'instant!) il a moins de problèmes!

Message

Alain Craniotakis
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 13h44


gastonmartin a écrit :

Le mien est plus petit... je parle du bateau bien sûr . Mais (pour l'instant!) il a moins de problèmes!

Petits bateaux petits problèmes, grand bateaux grands problème, tel est le dicton célèbre dans le milieu de la plaisance..

Message

lpmc6622
Modérateur

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 14h05


Alain Craniotakis a écrit :

Les deux précédentes années, je me suis tapé des tirants pervers et mentalement malades mais shut !

Je connaissais les tirants d'eau et les tirants d'air, mais pas les tirants pervers!

Message

gastonmartin
Sloteur Fou

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 14h29


Alain Craniotakis a écrit :
gastonmartin a écrit :

Le mien est plus petit... je parle du bateau bien sûr . Mais (pour l'instant!) il a moins de problèmes!

Petits bateaux petits problèmes, grand bateaux grands problème, tel est le dicton célèbre dans le milieu de la plaisance..

Tout à fait. Et puis je peux bricoler des trucs tout seul sur mon Jeanneau...

Message

Alain Craniotakis
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 22h35


lpmc6622 a écrit :
Alain Craniotakis a écrit :

Les deux précédentes années, je me suis tapé des tirants pervers et mentalement malades mais shut !

Je connaissais les tirants d'eau et les tirants d'air, mais pas les tirants pervers!

En effet, il y a vraiment des fois où je devrais me relire avec plus d'attention. Désolé, je voulait parler de tyrans, tout le monde aura compris.

Message

penn_ar_slot
Bargeots

Voir plus


Date du message : mercredi 22 juillet 2020 à 22h49


Alain, dans ce cas, il faut accuser le correcteur automatique de ton téléphone... même si tu as répondu depuis un ordi.

Message

Alain Craniotakis
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : jeudi 23 juillet 2020 à 22h27


penn_ar_slot a écrit :

Alain, dans ce cas, il faut accuser le correcteur automatique de ton téléphone... même si tu as répondu depuis un ordi.

Cé sa ce ke jeudi, bien sure s'ai se purin de corekteur deu mon porttable ki à enquore mâle koriger. Par ceke moua j'écrive toujour le frenssè cent fotes.

Message modifié le jeudi 23 juillet 2020 à 22h28 par Alain Craniotakis

Message

gilou-971
Modérateur

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2020 à 03h55


Alain Craniotakis a écrit :

Cé sa ce ke jeudi, bien sure s'ai se purin de corekteur deu mon porttable ki à enquore mâle koriger. Par ceke moua j'écrive toujour le frenssè cent fotes.

Et voila ce qui arrive quand on laisse l'Amiral en cale sèche..... Ô pauvre!

Plus les choses changent plus elles restent les mêmes

Message

peterdremel
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2020 à 08h35


Alain Craniotakis a écrit :

Petits bateaux petits problèmes, grand bateaux grands problème, tel est le dicton célèbre dans le milieu de la plaisance..

Pareil... Première sortie du laser hier

Peter

Message

Vil-Brekin
Lord of the ring

Voir plus


Date du message : vendredi 24 juillet 2020 à 22h51


Alain Craniotakis a écrit :

Petits bateaux petits problèmes, grand bateaux grands problème, tel est le dicton célèbre dans le milieu de la plaisance..

Neuf livré hier...avec 1 mois de retard....
- Loch fantaisiste
- Pilote Auto ne trouve pas le cap..
- Safran tribord grippé
- Panneaux solaires pas installés
- Compteur de chaîne de mouillage HS.
- Arceaux et bossoirs pas livrés.

Etc...etc...

Si un policier me demande : "papiers" et que je réponds "ciseaux"....j'ai gagné ?

Message

peterdremel
Jedï d'honneur

Voir plus


Date du message : samedi 25 juillet 2020 à 00h47


C'est triste sur une belle bête comme ça...

15 m ?

Peter

Surveiller Imprimer